Quand faut-il rallumer son chauffage ?

L’automne est arrivé, et les 25° en extérieur ne sont plus au rendez-vous… La température a diminué de moitié et on se déciderait bien à rallumer son chauffage. Mais quels critères faut-il prendre en compte ?

PAR CELIA TURPIN. CREDIT PHOTO : UMBERTO ON UNSPLASH |

La température idéale

On considère que la température de nos pièces de vie ne doit pas excéder les 19° et que celle de nos chambres ne doit pas excéder les 17°. Sauf dans la salle de bain, là il est préférable d’avoir une température minimale de 20° car vous ne voudriez pas être frigorifié sous la douche, n’est-ce pas ? Cependant, si vous êtes frileux de nature, un petit degré de plus ne tuera personne… Le confort avant tout !

Mais alors, quand faut-il allumer son chauffage ? Si vous constatez que la température intérieure de votre habitation descend en-dessous de 19° pendant plusieurs jours consécutifs, alors là ce sera le bon moment.

Attention, si par magie une semaine de beau temps pointe le bout de son nez en plein milieu de l’hiver, n’hésitez surtout pas à couper votre chauffage. D’ailleurs, ce conseil est aussi valable pour vos absences prolongées, si vous partez en week-end par exemple.

La vidéo du jour :

Chauffer selon la région

En Belgique, on n’est pas gâté avec la météo. Même si le réchauffement climatique est présent et que le temps s'en trouve déréglé depuis, nous ne pouvons pas prétendre à des températures semblables à celles des Caraïbes, ni même à celles du sud de la France. On aura donc tendance à allumer notre chauffage dans le courant du mois d’octobre et à l’éteindre dans le courant du mois d’avril. Notez tout de même que si vous avez un chauffage collectif, c’est le syndicat de votre copropriété qui décide des dates de démarrage et d’arrêt de la chaudière. Vous l'avez d'ailleurs peut-être remarqué : il commence à faire cru dans votre appartement, mais rassurez-vous, votre chauffage sera bien vite rallumé.

Le type d’habitation

Si vous habitez en appartement, vous aurez peut-être la chance de devoir chauffer votre appartement moins rapidement ou du moins de le chauffer moins fort, surtout si vous avez des voisins au-dessus et en-dessous. Les maisons individuelles auront tendance à devoir être plus fortement chauffées et plus vite mais cela dépend de plusieurs facteurs car si votre maison est neuve par exemple, elle sera sûrement dotée de meilleures performances énergétiques ainsi que d’une bonne isolation thermique. En effet, les logements anciens n’ayant subi aucune rénovation seront susceptibles d’être chauffés plus fortement.

Le système de chauffage

Si votre logement est chauffé à l’aide d’énergies renouvelables (avec des panneaux solaires, au feu de bois ou à la géothermie), vous serez moins réticents à l’idée d’allumer votre chauffage. En effet, ces énergies consomment très peu et vous ne risquez pas de voir votre facture flambée. Cependant, si vous disposez d’un chauffage au gaz ou électrique, il est conseillé d’attendre le plus longtemps possible et de ne pas l’allumer inutilement sinon vous risquez d'être surpris par votre facture en fin d'année. 

Les personnes fragiles

Bien qu’il est conseillé de ne pas allumer son chauffage avant le mois d’octobre, il faut tout de même faire attention à son entourage. En effet, il vaut mieux éviter que de jeunes enfants, des personnes âgées ou des personnes souffrant de problèmes de santé ne soient exposés au froid. N’oubliez tout de même pas qu’avant d’allumer votre chauffage, il y a quelques astuces de base qui sont de mise. On pense tout d’abord à ressortir nos plus beaux pulls en laine, nos plaids ultra conforts et on se boit de bons chocolat chaud, de bonnes petites infusions et des soupes aux légumes de saison pour se réchauffer !

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.