On a testé pour vous : la luminothérapie, pour lutter contre le blues hivernal

L’arrivée de l’hiver se fait souvent sentir sur notre organisme. Le ciel gris et le manque de lumière prolongé peuvent affecter notre humeur, au point de nous faire parfois souffrir du fameux blues hivernal. Pour ne pas sombrer dans la déprime saisonnière, on a testé les Luminettes, un accessoire de luminothérapie qui rend la vie plus lumineuse.

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

La période des jours les plus sombres de l’année a commencé…et plutôt que d’attendre avec impatience que l’hiver se termine, autant prendre le taureau par les cornes et l’affronter : cette année, hors de question de sombrer dans la déprime hivernale ! Alors quand on nous a proposé de tester les Luminettes, des lunettes de luminothérapie, on n’a pas hésité une seule seconde.  

La luminothérapie a la promesse de rallumer la lumière qui est en nous en activant la sécrétion de la mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil, et d’un neurotransmetteur, la sérotonine.

C’est en fait le nom scientifique d’un traitement qui consiste à exposer les yeux à une lumière proche de la lumière du soleil afin de réguler l’horloge biologique. Quand le moral est en berne, que les paysages sont plus gris que des photos anciennes qui vieillissent au fond d’une malle dans un grenier, et que les derniers sursauts de la fougue estivale s’en vont définitivement, on appelle ça la déprime hivernale : autrement dit, un sale moment à passer pendant lequel on a le teint gris, et on n’a qu’une envie, c’est de se rouler sous la couette à écouter des albums de Saez dans le noir. En fait, à part hiberner, on n’a envie de rien. Un phénomène courant en cette période de l’année qui toucherait environ 15 % de la population et plus de femmes que d'hommes. Bref pour en sortir, rien de vaut une bonne cure de lumière.

Pratique et bien pensé

    Les Luminettes, créées par la société belge Lucimed, se portent comme des lunettes, à la différence qu’elles ne se mettent pas juste devant vos yeux, mais un peu au-dessus, ce qui les rend très pratiques. En effet, durant la séance de luminothérapie, vous pouvez vaquer à vos occupations comme bon vous semble, sans vous préoccuper des Luminettes, puisqu’elles ne vous imposent pas les contraintes des lampes de luminothérapie classique. L’avantage, c’est qu’elles conviennent aussi aux porteurs de lentilles et de lunettes, grâce à leur position ajustable. De plus, la Luminette clignote trois fois pour vous signaler que la séance est terminée. Vous n’avez donc pas besoin de calculer depuis combien de temps vous les avez sur les yeux.

    Concernant son utilisation, trois modes sont disponibles : pour une intensité de 500 Lux, il est recommandé de mettre les Luminettes durant 45 minutes. Pour 1000 Lux, 30 minutes suffissent et enfin, pour les plus pressés, la puissance maximale est de 1500 Lux pour une pose d’une vingtaine de minutes. Celle-là même qu’on a choisie pour l’intégrer au mieux dans notre quotidien.

    Une habitude à adopter

    Si elles présentent de nombreux avantages, à commencer par combattre le blues hivernal, les troubles saisonniers, la fatigue chronique, les troubles liés au décalage horaire ou encore la baisse de libido, les Luminettes demandent une vraie discipline. Pour des résultats optimums, il est en effet conseillé de l’utiliser le matin. Entre le travail, les activités en extérieur et notre envie d’hiberner un peu plus chaque matin, difficile de s’y accommoder. Toutefois, après un certain temps, on arrive finalement à l’intégrer dans notre routine quotidienne. Les premiers jours, on ne trouvait pas le courage de jouer les lève-tôt pour ne pas oublier sa séance, mais à force, en constatant les effets bénéfiques de cette lumière, se réveiller plus tôt ne posait plus de problèmes. Le matin, on mettait notre réveil un quart d’heure plus tôt que d’habitude, et on en profitait pour faire notre séance de luminothérapie en déjeunant, et en se préparant tranquillement. Au début, il faut bien avouer que la lumière nous éblouissait plus qu’autre chose, d’autant que nous avions choisi d’utiliser la puissance maximale. Mais à force, on s’habitue au point que cette lumière devienne même apaisante.

    À force, on avait moins de difficultés à se lever et notre moral reprenait tout doucement du poil de la bête.

    Approuvé !

    Évidemment, une partie de ses effets sont physiologiques, mais il est évident que la luminothérapie agit aussi sur le psychologique. En prenant notre temps chaque matin, on se rend compte que la journée appartient effectivement à ceux qui se lèvent tôt. Alors qu’avant s’extirper du lit chaque matin relevait d’une véritable épreuve, désormais, la petite heure que l’on s’octroie chaque matin nous permet de s’accorder plus de temps pour soi et de faire ce qu’on n’a autrement jamais le temps de faire. Se réveiller plus tôt a réveillé en nous une nouvelle sorte d’énergie qu’on ne connaissait pas avant. Et force est de constater que cela a été possible grâce à la Luminette,  puisqu’après quelques jours d’arrêt seulement, les réveils étaient à nouveau plus difficiles. Hasard ou pas, on a en tout cas désormais du mal de s’en passer !

    Et pourquoi ne pas glisser les Luminettes sous le sapin ? Grâce à So Soir, profitez de 20 euros d’achat grâce au code SOSOIR2018. Elles passent à 179 € au lieu de 199 €. Plus d'infos sur https://www.myluminette.com. 

    Lire aussi :