Le #Nonewclothes challenge : bonne ou mauvaise idée ?

Lancé par Alix Battard et Sandrine Dans, deux animatrices de chez RTL-TVI, un nouveau défi envahit Instagram : Ne plus acheter de vêtements neufs durant un an. On en pense quoi ?  

PAR LÉA THIRY FAULKNER.Photo by Amanda Vick on Unsplash |

Alors que le challenge est apparu il y a quelques temps aux États-Unis, ce n’est que récemment qu’on s’y intéresse en Belgique.
À l’origine, le défi durait 90 jours et avait été lancé pour défendre l’intérêt des travailleurs d’Asie du Sud-Est. Il était donc axé sur la prise de conscience des conditions de travail misérables dans lesquelles se trouvaient les employés de grandes firmes de textiles.

Reprendre le challenge est une idée d’Alix Battard et on adhère : Il est important aujourd’hui d’accorder une attention particulière à l’environnement. La société de surconsommation est un problème fondamental en 2020. D’autant plus que nos armoires débordent de vêtements et que la plupart du temps nous achetons plus par habitude que par réel besoin. Ce qui se cache derrière la surconsommation est bel et bien un besoin compulsif d’avoir la dernière tendance et non une réelle nécessité. Les animatrices qui ont relevé le défi admettent d'ailleurs posséder assez de vêtements pour s'habiller une année entière sans se lasser d'aucune pièce.
 

 

 

 

Arrêter de consommer, mauvaise idée...

Cependant, suite à la crise du coronavirus, les commerces de la mode peinent à rester à flot et un tel engouement d’interruption de consommation pourrait nuire à la reprise de tout un secteur déjà traumatisé. En effet, selon la fédération du commerce et des services Comeos, on enregistrerait aujourd’hui une perte de 1,2 milliards d’euro dans le secteur de la mode.
Le début des soldes ayant été catastrophique, on parlerait déjà de la crise la plus dévastatrice depuis 150 ans. Les soldes repoussés au 1er aout dû à la crise sanitaire ne remportent pas un franc succès suite aux nouvelles mesures prises par le gouvernement. Les magasins sont vides malgré les réductions et les commerçants sont déprimés. Certains pensent qu'une reprise de la consommation est fondamentale pour sortir de la crise...
 

Alors on fait quoi ?

 

On achète moins, certes, mais on achète mieux. On devient plus conscient de sa consommation et on prend soin de ne pas acheter une pièce sur un coup de tête, et surtout, on essaye de se focaliser sur la qualité et non sur la quantité. Encourager les commerces de proximité, les petites boutiques et les marques locales, ou celles qui ont une atittude écoresponsable, voilà le vrai défi à adopter. Acheter en seconde main, donner plusieurs vies à un vêtement, voilà une manière de mieux consommer.
Alors oui, le #nonewclothes challenge est une idée intéressante qui nous oblige à repenser notre consommation, qui permet de mettre en avant le vintage et de réduire son empreinte écologique mais au final, c'est déjà un grand pas de trouver le bon compromis en cette période particulière. 
En 2020 on shoppe moins mais on shoppe mieux !
 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :