Les aliments sains à éviter quand on est malade

Nez qui se bouche, gorge qui gratte, toux et reniflement : et si pour endiguer les symptômes de votre maladie avant qu’elle ne s’installe, il fallait d’abord changer ce qui se trouve dans votre assiette ? Voici les aliments qui, si vous êtes affaiblie, ne vous feront pas du bien.  

Par Anissa Hezzaz. Photo by FOODISM360 / Claudia Crespo on Unsplash |

En cas de rhume

Les bienfaits du café à faible consommation sur notre organisme sont souvent prouvés par la science parce que la caféine qu’il contient est un excellent antioxydant, en plus d’être bonne pour la concentration et la mémorisation, néanmoins, lorsque l’on est enrhumé, il faudrait l’éviter pour une raison bien spécifique : le café a en réalité tendance à nous déshydrater, or rester hydraté est essentiel lorsque l’on est malade, car les muqueuses des fosses nasales sont alors plus aptes à éliminer un virus lorsqu'elles sont humides. Les épinards aussi sont à éviter en cas de rhume, car les niveaux d’histamine qu’ils contiennent pourraient déclencher une réponse inflammatoire. 

En cas de migraine

Lorsqu’on a mal au crâne, on arrête souvent en premier lieu de consommer de l’alcool et du chocolat, car ils sont connus comme étant possiblement déclencheurs de migraines. En revanche, on ne zappe pas forcément le plat de pâtes au fromage ou la pizza. Pourtant, le fromage serait l’un de ces aliments qu’il faudrait éviter à tout prix en raison de la teneur en tyramine et en histamine, tout comme les choux, les oignons ou encore les figues. D’autres aliments comme la sauce soja ou les bouillons seraient également à proscrire, car ils contiennent du glutamate de sodium, un exhausteur de goût, qui pourrait accroitre le mal de tête chez les personnes les plus sensibles. 

En cas de maux de gorge

Si on prône souvent l’effet astringent et aseptisant du citron, en cas de maux de gorge, il ne serait pourtant pas forcément recommandé. En cas de petits maux de gorge, boire un verre d’eau tiède avec le jus d’un citron frais ne fera pas de mal, en revanche, si l’inflammation est trop forte, et que l’on a une angine par exemple, le citron risque d’accentuer le mal de gorge. Même chose avec d’autres fruits acides. Les boissons trop chaudes auront également tendance à faire plus de mal que de bien. Dès lors, le mieux est encore de privilégier de l’eau ou du lait, dans lequel on vient ajouter une cuillère de miel. Cela ne soignera pas, mais pourra au moins soulager un peu un mal de gorge. 

En cas de gastro 

En cas de troubles intestinaux, certains aliments riches en fibres stimuleront le transit intestinal et vous risquez d’être au plus mal. Durant les premiers jours de la gastro, on évitera donc à tout prix les fruits frais, les légumes verts, comme les brocolis ou encore les féculents complets, et on privilégiera des aliments qui vont ralentir le transit comme le riz. Le lait aussi devra être mis de côté, car le lactose qu’il contient peut être difficile à digérer. 

Découvrez d'autres aliments à proscrire quand on est malade : 

 

 

 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :