Les plus beaux chats de l’histoire de l’art

En cette journée du chat, on peut évidemment servir une double ration de croquettes à Félix, mais il est aussi intéressant de se pencher sur ces félins qui ont traversé les siècles et marqué notre imaginaire… Source de grâce et d’inspiration pour de nombreux artistes, on retrouve des chats dans les plus anciennes œuvres des hommes. Voici notre Top 6 des plus beaux chats de l’histoire de l‘Art.

Par INGRID VAN LANGHENDONCK Photo : D.R. |

Bastet, Dieu égyptien

 

Dans l’Egypte ancienne, le chat incarne Bastet la déesse égyptienne du plaisir, de la maternité et de la musique. On a retrouvé des chats momifiés dans certaines tombes anciennes, preuve que l’animal tenait une place importante dans le foyer.

 

Veronese, le détail qui change tout

Les Noces de Cana sont une des œuvres majeures de la Renaissance, on y retrouve l’art de la perspective et toute la technicité des maîtres Italiens du 16 e siècle. Ici, ce qui amuse c’est que ce tableau représente au total 123 personnages… et un chat. Le félin minuscule occupe pourtant une place de choix au premier plan de cette toile immense, représenté en boule, alors qu’il se fait les griffes sur une amphore.

 

Steinlein, le passionné

Théophile-Alexandre Steinlein, célèbre affichiste du 19e siècle était passionné par les chats. Il les a représentés à maintes reprises mais la plus célèbre est assurément cette affiche réalisée en 1896 pour le Cabaret de Rodolphe Salis.

 

Renoir, le sensoriel

Au 19e siècle, on confiait des chatons aux fillettes pour développer leur instinct maternel. Ce qui explique que la petite fille sur cette toile tient le chat comme un bébé. Pour Auguste Renoir, en 1887, c’est surtout le prétexte à jouer sur les matières, les structures et la lumière. Nous sommes au début de l’Impressionnisme, et la peinture en elle-même a souvent plus d’importance que le sujet.

 

Franz Marc, l’expressionniste

L’artiste allemand peint au tournant des années 1900 des chevaux, des tigres et, ce magnifique chat blanc. L’art de l’époque est un prétexte à de larges aplats de couleurs et à une approche de l’animal comme forme de force vital de la nature. La peinture dégage d’ailleurs une belle énergie, bien que le chat semble endormi.

 

Picasso, le cubiste

On connait Picasso pour son art explosé, ses corps déformés, ses élans cubistes. On sait aussi que l’artiste adorait les chats et posait souvent accompagné de son gros chat tigré et les a peints à toutes les périodes de son art. Ce portrait de « chat à l’oiseau » est un des nombreux croquis, aquarelles et toiles que l’artiste consacrera aux félins.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernieres tendances en matiere de mode, beaute, food et bien plus encore.

Lire aussi :