Ces aliments bons pour le cerveau

Le cerveau a besoin de plus de quarante nutriments pour bien fonctionner. La plupart sont apportées par le corps lui-même. Pour le reste, ils proviennent de l’alimentation. Outre l’eau, primordiale pour la bonne circulation du sang, voici les aliments importants pour votre cerveau.

Par Charles Desthieux Photo : Pablo Merchan on Usplash | Pexels |

Les oméga-3

 

Les poissons gras comme la truite ou le maquereau sont très riches en oméga-3. Cet acide gras protège les fibres nerveuses. Souvent, le thon et le saumon reviennent aussi quand on évoque « omèga-3 », toutefois ces deux espèces sont fortement menacées et donc à éviter. Pour autant, beaucoup de substituts existent : sardine, hareng ou les poissons blancs comme la sole, la raie ou le merlan.

Pour en ressentir les bénéfices, consommez-en deux à trois portions par semaine.

Les antioxydants

Les antioxydants permettent de lutter contre les attaques des radicaux libres, des espèces chimiques qui « attaquent » les cellules environnantes. Attention, tout de même, à ne pas trop en consommer, une consommation excessive semble être nocive.

On retrouve beaucoup d’antioxydants dans le clou de girofle, les fraises, les noix ou encore le chocolat noir à plus de 70-80%. On les retrouve aussi chez les crucifères (les choux).

Vitamines B

Les vitamines du groupe B, et plus particulièrement les B1, B6, B9 et B12, jouent un rôle primordial dans la mémorisation et sont parfaites pour réduire les troubles de concentration et de mémorisation.

La plupart des viandes en sont fortement composées, toutefois privilégiez le porc, la dinde et le poulet. Pour ceux qui ne peuvent pas consommer de viandes, des substituts comme les noix, les œufs, la pomme de terre ou encore le soja sont tout aussi efficaces.

Les glucides

Les glucides sont un peu les carburants du cerveau. Ils permettent de le tenir bien actif. Il en existe deux types, les glucides simples et les glucides complexes. Les deux sont utiles en fonction de ce que l’on s’apprête à faire.

Les glucides simples ou sucres rapides vont libérer très rapidement leur énergie. Avant du sport ou une activité qui va demander un effort, rapidement, prendre du sucre rapide est très efficace. On en retrouve dans tous les produits à base de sucre de canne ou de betterave, comme les pâtisseries, les glaces, les sodas ou les bonbons.

À contrario, les glucides complexes ou sucres lents vont libérer leur énergie lentement. Très bons à prendre pour le petit-déjeuner, ceux-ci feront effet jusqu’au dîner. En règle générale, les pains complets, les céréales, le riz, les pâtes ou les légumineuses en sont composés.

 

Pour savoir ce que pense le Dr. Lisa Mosconi, docteur en neuroscience :

 

 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :