Cinq erreurs culinaires qui ont conduit à de grands plats

Vous n’êtes pas un expert en cuisine? Rassurez-vous, tout n’est pas perdu pour autant : un plat brûlé ou renversé a même déjà donné lieu à des découvertes culinaires succulentes au point de devenir des recettes phares. En voici 5 qui vous permettront de relativiser la prochaine fois que vous vous mettrez aux fourneaux. 

Par Anissa Hezzaz. Photo by Food Photographer | Jennifer Pallian on Unsplash. |

Vous aimez bien manger, mais en cuisine, vous êtes une vraie catastrophe ? Et si on vous disait que vous pourriez peut-être malgré tout être le prochain Philippe Etchebest ? Car même les plus grands chefs de ce monde ont déjà raté des recettes. Un ingrédient mal dosé, un plat renversé ou un oubli, voilà autant de maladresses qui ont déjà conduit à de grandes recettes à succès.. Alors, simples légendes ou véritables fails culinaires, qu’importe,  voici 5  sérendipités nées du parfait hasard et qui nous rappellent qu’on peut tous être de véritables petits chefs !

La tarte Tatin

 

 

On ne présente plus ce dessert mythique qui tient son nom des sœurs Tatin, Stéphanie et Caroline, à l’origine de cette erreur culinaire. La légende raconte qu’elles tenaient un restaurant à Lamotte-Beuvron, en France et qu’un jour, l’une des sœurs aurait oublié de mettre la pâte pour ce qui devait être une classique tarte aux pommes. En sentant l’odeur du caramel dans le four, elle se rappela qu’elle avait oublié cet ingrédient et l’ajouta alors aussitôt par-dessus les pommes coupées. Au moment de servir la tarte, elle renversa la tarte sur une assiette. La tarte Tatin était née.  

Le bâton glacé

Dans la version originale, il n’y avait ni sorbet, ni crème, mais de l’eau gazeuse et du soda en poudre…c’est à San Francisco, au début du 20e siècle qu’un petit garçon de 11 ans eut l’idée de faire ce mélange, mais il n’avait pas prédit que celui-ci se figerait : après avoir oublié le bâtonnet pour mélanger sa boisson dans un bol toute une nuit dehors, il découvre au réveil que le mélange est collé au bâton.  Il le dégustera et trouva l’idée tellement géniale que 20 ans plus tard, en 1924, il décide alors de déposer le brevet de sa création.  Ce ne serait donc pas pour rien que les enfants en raffolent…

Les chips 

 

 

Si aujourd’hui les chips se déclinent dans toutes les saveurs possibles et inimaginables, au départ, il ne s’agissait que de simples pommes de terres cuites à la friteuse auxquelles on ajouta une pincée de sel. C’est en 1853 que le chef Georges Crum réalisa cette célèbre croustille sans savoir qu’elle connaitrait un succès fulgurant : un client gastronome se serait plaint des frites trop épaisses qu’on lui aurait servies dans l’assiette. Le chef décida alors d’émincer ses pommes de terre en très fines tranches avant de les faire frire et d’y ajouter du sel. Et si aujourd’hui on en mange surtout à l’heure de l’apéro, les chips étaient donc au départ un accompagnement au plat ! 

La sauce béarnaise

Incontournable pour accompagner nos steaks saignants, la sauce béarnaise n’a failli jamais exister ! Composée de beurre clarifié, de jaune d’œuf, d’échalotes et d’estragon, au départ, il s’agissait d’une simple réduction d’échalotes. Mais le chef Collinet pensa qu’elle était ratée et y ajouta une émulsion à base de jaune d’œuf pour la rattraper en 1837. Quant à son nom, il ne tiendrait pas son origine du Béarn dans les Pyrénées, mais d’une statue d’Henri IV… 

Les cookies

 

 

C’est un jeune couple, Kenneth et Ruth Graves Wakefield de la banlieue de Boston qui décida d’imaginer une nouvelle recette de gâteau à proposer à sa clientèle. Ils décident d’ajouter des morceaux de chocolat à leur préparation, sauf qu’à leur grande surprise, au moment de la cuisson, le chocolat ne fond pas. Ils n’avaient pas non plus prédit que les cookies deviendraient l’une des pâtisseries les plus gourmandes de l’histoire. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.