Cinq ingrédients naturels pour une pousse de cheveux exceptionnelle

Certains rêvent de gagner quelques centimètres de longueur et d’avoir une masse capillaire en bonne santé. Il serait dommage de réaliser ce souhait en cassant sa tirelire pour des produits aux prix exorbitants, alors que Dame Nature nous offre tant d’ingrédients efficaces. En voici cinq pour fortifier et stimuler la pousse de sa belle crinière.

Par nour chennoufi. Crédit photo : unsplash/ brooke cagle |

Les graines de lin

Les vertus que recèlent ces petites graines sont excellentes pour la santé des cheveux. Les graines de lin sont riches en mucilage, une substance qui gonfle au contact de l’eau. En les faisant bouillir, une matière gélatineuse s’en extrait : le fameux gel de lin. Hydratant par excellence, il vient nourrir la fibre capillaire, tout en lui apportant douceur et brillance. Un masque hebdomadaire aux graines de lin prévient l’apparition d’indésirables fourches et préserve ainsi la longueur du cheveu.  

L’eau de riz

Souvent jetée en cuisson, l’eau de riz peut pourtant faire des merveilles. Elle constitue d’ailleurs le secret des femmes Yao, une ethnie originaire de la province de Guangxi (sud-ouest de la Chine) : leurs cheveux longs atteignent jusqu’à 2,1 m ! Véritable source de protéines, l’eau de riz stimule la pousse et renforce le cheveu. Pour encore plus d’effet, il est conseillé de laisser fermenter l’eau entre deux à trois jours. Un traitement capillaire de deux fois par semaine après le lavage serait idéal pour gagner quelques centimètres en peu de temps. 

L’huile de ricin

L’huile de ricin est le premier allié qui nous vient à l’esprit concernant la pousse de cheveux. Cette huile épaisse et visqueuse regorge de bienfaits : sa richesse en acide gras et en vitamine E lui vaut sa réputation positive. Appliquée en bain d’huile avant le lavage, elle stimule la repousse et régénère les cheveux dévitalisés. Pour un maximum de rendu, on masse le cuir chevelu du bout des doigts pour activer la circulation sanguine. 

La poudre de Shikakaï

Souvent utilisée dans les shampooings pour ses qualités saponifiantes, la poudre de Shikakaï est un véritable fortifiant capillaire. Elle prévient les pellicules, adoucit les cheveux et favorise la pousse. Il est possible de fabriquer son propre shampooing solide à base de Shikakaï pour une stimulation hebdomadaire au lavage. Pour ce faire, il faudra du tensioactif SCI, de l’eau, de l’huile végétale au choix, de l’huile essentielle et de la poudre de Shikakaï. On mélange le tout au bain-marie jusqu’à obtenir une pâte homogène qu’on tassera dans un moule. En 24h de séchage, le shampooing de Shikakaï est prêt. 

L’aloe vera 

Réputée dans le monde des cosmétiques bio, l’aloe vera est un incontournable du soin capillaire. Le gel contenu dans les grosses feuilles de la plante possède des propriétés émollientes, hydratantes et adoucissantes. Il assainit les tissus capillaires et stimule la pousse du cheveu tout en lui offrant une enveloppe protectrice sur les longueurs. L’usage de l’aloe vera est décliné à l’infini : elle peut être appliquée en masque pendant la nuit, mélangée à de l’eau pendant le lavage ou bien gel pour hydrater les pointes. En quelques semaines, les premiers résultats seraient remarquables. 

 

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.