Cinq méthodes naturelles pour éviter la grippe

Chaque hiver nous promet le retour de la grande méchante grippe, et parfois, même le vaccin ne nous en protège pas… Il existe plusieurs moyens de la garder à distance naturellement.

PAR INGRID VAN LANGHENDONCK. PHOTO: D.R./ Dominik Martin on Unsplash. |

On la reconnait pourtant à ses différentes étapes : le petit rhume qui se dégrade, on se sent juste moche, puis apparaissent les frissons, maux de tête, les douleurs musculaires… Puis viennent la fièvre et les nausées … Le virus de la grippe peut s’avérer vraiment méchant, et certains vous le diront, à part un cachet antidouleur et du repos, il n’y a rien à faire. Faux ! Une série de méthodes naturelles permettront de prévenir, voire de carrément soulager les symptômes de la grippe. 

Une alimentation riche en fer

Le fer et le magnésium sont deux nutriments essentiels pour renforcer le système immunitaire. En hiver, on ne mange pas plus gras pour se réchauffer, cela ne marche pas, mais on se tourne davantage vers les aliments qui contiennent un max de fer : fruits de mer, viande rouge, légumineuses, légumes verts et les fruits des bois. Le top ? Un jus frais concentré de fruits et de légumes que vous aurez préparé avec un extracteur, seul appareil à jus qui préserve intacts tous les nutriments…

La potion magique au gingembre

L’infusion de gingembre est reconnue pour ses propriétés tonifiantes ? Le gingembre booste le système immunitaire et soulage les courbatures. Une astuce ? Ajoutez-y le jus d’un demi-citron pour combattre l’infection et une cuillère de miel pour adoucir la gorge, mais surtout préparez votre infusion à partir d’une racine de gingembre frais que vous aurez laissé infuser longuement… Vous aurez ainsi la plus efficace des potions contre la grippe.

Le nuage d’eucalyptus

L’eucalyptus possède des propriétés antivirales, anti-inflammatoires et antitussives. Il s’agit en effet d’un des plus efficaces des anti-inflammatoires naturels. Nos grand-mères avaient donc pour habitude de plonger quelques feuilles d’eucalyptus dans un poêlon qu’elles déposaient sur le radiateur. Les vapeurs d’eucalyptus dans l’air agissant sans que vous vous en aperceviez. Vous pouvez aussi l’inhaler sous un drap pour une efficacité renforcée ou l’inhaler en mode nomade, en versant quelques gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir que vous respirerez plusieurs fois dans la journée.

L’homéopathie

Qui n’a pas sauté sur un tube d’Oscillococcinum aux premiers frissons ? Certains le recommandent d’octobre à mars, car l’homéopathie agirait alors comme une sorte de vaccin naturel et permet souvent de désamorcer un début de grippe, mais une fois un peu plus installée, la grippe peut aussi être gérée à l’aide de certaines granules qui permettent de prévenir les tremblements et les nausées et de mieux gérer les poussées de fièvre. Demandez évidemment conseil à votre pharmacien dès les premiers symptômes. 

La douche brûlante

Même si aucune explication scientifique ne sous-tend ce remède de grand-mère, on constate qu’une douche bien chaude a souvent un effet positif sur les états grippaux. Un remède 100% naturel, pour le coup, qui apaise les frissons et les douleurs musculaires, mais qui agit aussi sur la toux. De plus, il s’avère que les vapeurs d’eau chaude contribuent à décongestionner le nez bouché : et qui dit meilleure respiration, dit rétablissement plus prompt. 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :