Deux restaurants bruxellois qui nous emmènent au Moyen-Orient

Les restaurants libanais dont on sort confit d’huile et badigeonné de miel, on en a un peu soupé. C’est sans doute pour cela qu’on adore C’chicounou et My Tannour. Deux adresses ? Oui, mais un même chef !

PAR FLORENCE HAINAUT ET CARLO DE PASCALE. PHOTOS D.R. |

On est – Encore ! nous direz vous – pas loin de la place Flagey. Ce n’est pas de notre faute si le quartier devient un food hall géant et que nous sommes - profession oblige - des estomacs sur pattes. On voulait vous parler de deux adresses ce week-end, mais d’un seul Chef : Georges Baghdi Sar. 28 ans, la carrure d’un joueur de rugby, les tatouages d’un rappeur du Bronx, un sourire de Chat Potté et de l’or dans les doigts. Il est d’origine libanaise et arménienne, a grandi en Syrie, entre une mère et une grand-mère qui cuisinaient si bien qu’il devint passionné.

À 11 ans, à Bruxelles, il passe son temps dans la cuisine du restaurant dans lequel sa mère travaille. Il suit un parcours classique : école hôtelière de Namur, grandes maisons (Comme chez soi, Bouchéry) puis il se lance. D’abord avec C’chicounou, puis l’Oriento (le 1 et le 2) et ensuite avec My Tannour. C’est du premier et du dernier dont nous allons vous parler. Ils se font face, c’est pratique !

C'Chicounou

Oubliez les restaurants libanais où vous savez exactement ce que vous allez manger. Georges a gardé le meilleur des traditions de sa famille et y a injecté par touches des choses qui font un peu frissonner de l’échine. À la carte : 39 préparations, chaudes ou froides, et des grillades. On y a goûté (sur plusieurs visites, on n’a qu’un estomac), en froid : le labneh (fromage blanc) au concombre, menthe séchée ail, sumac, le tarator dajaj (filet de poulet à la crème de sésame), le badenjan mechwi (aubergine entière fumée, sauce au citron vert, ail, huile d’olive et cumin), la bastorma (viande de bœuf séchée aux épices), la salade de lentilles, la fatouche (salade à base de pain grillé, tomate, radis, persil, huile d’olive et citron vert).

En chaud : les makanek (saucisses de bœuf à la cannelle et pignons de pin sautées au citron vert et au jus de grenade), les petites seiches sautées au citron vert, coriandre, tomates et mélasse de grenade, la poêlée de veau au citron vert, ail, jus de grenade, pignons de pin et épices, l’aubergine rôtie au cumin, puis des grillades dont on ne sait pas très bien où elles ont trouvé de la place pour se loger tant la formule pour deux personnes est généreuse (38 € pour trois tapas froides, deux tapas chaudes, deux grillades et une salade). À la carte, comptez 7,50 € la portion. Pas de dessert, mais une Moinette bio pour arroser le tout.

L’addition ? Moins de 50 € à deux, emballez c’est pesé et c’est délicieux. Tout est fait maison et avec un peu de chance vous croiserez les deux femmes qui ont donné envie à Georges de cuisiner et qui continuent de l’aider. Ambiance plutôt bruyante et réservation obligatoire.

C’chicounou, 29 rue de la Levure, 1050 Bruxelles.
Ouvert du lundi au samedi de 18h à 23h. T. 02 469 14 81.

Découvrez en images ce que nous avons mangé :

My Tannour

Ici, Georges a voulu recréer un souvenir d’enfance: les tannours, ces pains syriens plats qui tirent leur nom du four en pierre dans lesquels ils sont cuits et qu’on voit d’ailleurs en vitrine de ce snack. Non, ce ne sont pas vraiment des durums, mais avouez, quel bizarre raccourci mental que celui de considérer que tous les pains plats cuits du sud de l’Espagne à Johannesburg s’appellent des durums. Ces merveilleuses petites choses à base de farine complète sont fourrées avec de l’agneau, du poulet ou du bœuf qui se dorent la pilule pendant des heures (entre cinq et seize heures selon la viande) à basse température, assurant une viande fumée et effilochée. Il y a aussi des falafels pour les moins viandeux d’entre nous. Vous prendrez votre tannour version roulée (5 €) ou en plat (6,50 €), avec plein crudités et des sauces maison. En cas de grosse faim, les pommes de terre fumées aux épices (4 €) feront leur office. On arrose avec une limonade maison ou avec une Mythos, une bière grecque (Pourquoi ? Mystère).

Découvrez en images ce que nous avons mangé :

My Tannour, 98 rue de la Brasserie, 1050 Bruxelles.
Ouvert du lundi au samedi de 12h à 23h. T. 0471 45 16 00.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :