Food & drinks : vers quoi va-t-on en 2020 ?

Le monde ne cesse d’évoluer (pas toujours dans le bon sens vous direz-vous peut-être) et avec lui, nos habitudes changent elles aussi. Rien qu’en matière de food & drinks, chaque nouvelle saison apporte son petit lot d’innovations, de découvertes et de surprises. A l’aide d’une petite boule de cristal et d’un peu d’imagination, voici quelques tendances qui pourraient (ou vont) voir le jour dans les mois qui viennent.

En 2019, nous avons perdu les pailles en plastique et découvert des pâtes à pizza au chou-fleur, juste ce qu’il faut pour heurter la sensibilité de nos amis de la Botte, mais nous avons aussi lié notre alimentation à des thématiques surprenantes. Et parce notre vie est désormais intimement liée au flux de nos hashtags sur « Insta », on mange désormais #Mindfood (née de l’intérêt grandissant des générations actuelles à l’égard des neurosciences et des interactions entre le cerveau, l’esprit et l’alimentation), #Astrofood (notamment pour plus de 12% des Belges qui pensent que le signe astrologique définit en partie les goûts et les comportements en matière de cuisine),…

Jusque-là, il ne s’agit effectivement pas de révolution de palais mais de tendances, nous le concédons. Ce qui va par contre vous surprendre, c’est que l’on se dirige vers une façon de manger du poisson… sans poisson ! Cela vient évidemment des Etats-Unis où, après la folie des burgers sans viande, voici maintenant le « faux poisson », le thon étant substitué par des flocons faits à base de lentilles, de haricots blancs et pois chiches. Euh… Rappelons quand même qu’outre-Atlantique, on avait déjà goûté la boulette végétarienne de… Burger King ! Ce genre de mets étonnants finira bien dans nos assiettes un jour, qu’on se le dise.

En 2020, il est également probable que l’on ait droit à une explosion de cuisine japonaise tout autour de nous, y compris dans les émissions de télé. La raison ? Les prochains Jeux Olympiques de Tokyo, qui se dérouleront cet été (si tout va bien), et qui sont évidemment une profonde source d’inspiration.

Si l’on se réfère encore à ce qui se passe aux quatre coins de la planète, les restaurants vegan vont pulluler un peu partout et cette mode pourrait aller de pair avec l’émergence de produits riches en probiotiques : du kombucha au miso, en passant par le kéfir et le tempe.

Enfin, accrochez-vous à votre siège tant que faire se peut car il est probable, que dans les mois voire les années qui s’annoncent, de grands crus de vins soient déclinés sous forme… de cannettes ! C’est vrai, c’est pratique et on n’a même plus besoin de tire-bouchons mais quand même.

On va finir par regretter le bon vieux temps.