La mode belge se met au plastique recyclé

Malgré que la crise sanitaire actuelle soit dans toutes les bouches en ce moment, on n'en oublie pas moins l'écologie. De plus en plus de marques essayent de réduire leur emprunte écologique en proposant des produits éco-responsables. Un initative inspirante sur laquelle nous faisons le point !

 

Par Elisa Dell'Aiera. Photo: @yuma.labs.circular on instagram |

Des milliards de tonnes de plastique ont été produites au cours des dernières décennies et seulement une petite partie de cette production peut être recyclée. Le reste, ce sont les déchets que l’on retrouve majoritairement dans nos océans : nous avons enregistré sept continents de plastique dans nos mers, dont le dernier ferait au moins 3x la taille de la France. Mais notre utilisation excessive du plastique n’est pas la seule responsable de cette crise climatique et écologique. L’industrie du textile est la deuxième plus polluante au monde. Elle est responsable de 18% de la consommation mondiale de pesticide et de 10 % des émissions de gaz à effet de serre. Ne serait-il pas temps d’agir pour changer les choses ? Comment utiliser ces tonnes de déchets au profit de la mode ?

Il y a peu, McDonald’s lancait sa première collection de maillots en plastique recyclé, mais ce ne sont pas les seuls à prendre des initiatives éco-responsables face à la pollution de nos terres et de nos océans. Les belges aussi mettent la main à la pâte pour que 2020 et les années à venir soient plus green !

 

Ces marques belges qui contribuent à sauver la planète

 

Changer notre mode de consommation et adopter un système d’économie circulaire semble être la solution. Ou du moins c’est le cheminement de pensée qu’a eu Yuma Labs, une société belge qui réutilise les bouteilles en plastique, les vieux réfrigérateurs et les tableaux de bords de voiture pour créer des lunettes de soleil à l’aide d’une imprimante 3D ! Les lunettes sont produites dans un atelier à Anvers et sont accessibles sur demande pour éviter la sur-production et le gaspillage.

 

Après les lunettes, les chaussettes en plastique recyclé ! C’est le concept que propose la marque Prove, créée cette année par trois Waterlootois. Faites à 40% de coton recyclé et 38% de plastique, chaque paire de chaussettes représente une bouteille de plastique recyclée ainsi que des centaines de litres d'eau économisés. Et pour un max d'écologie, pas de surplus d’emballage mais seulement une simple étiquette faite de papier recyclé à base de coques de cacao.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le famille s'agrandit 😍 #prove #cotonrecyclé #plastiquerecyclé #chaussettes #green #durable #timetoprove

Une publication partagée par PROVE (@timetoprove.me) le

 

Shake & Kai quant à eux créent des pièces composées à 50% de coton recyclé issu de chutes de l'industrie textile, et à 50% de polyester recyclé issu de bouteilles plastiques usagées. Ils ont trouvé une solution sur mesure pour créer des produits circulaires tout essayant de venir à bout de la pollution plastique. La marque travaille donc avec l’ONG Surfrider qui s’engage à retirer un demi-kilo de déchets sur les plages et dans les océans pour chaque vêtement vendu.

En conclusion, l’économie circulaire semble être l’alternative la plus en adéquation avec la situation mondiale. Nous ne pouvons que prendre exemple sur ces marques qui proposent des produits alternatifs éco-responsables accessibles à tous.

 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :
•    Cinq astuces pour redonner vie à vos anciens vêtements
•    Le premier centre commercial dédié au seconde main se trouve en Suède
•    Le plastique devient écologique