Le plus petit restaurant du monde vient d’ouvrir ses portes

Le confinement a demandé aux restaurateurs de se réinvente pour continuer de pratiquer leur métier. En Suède, un couple a eu une idée très originale : créer le plus petit restaurant du monde, avec un seul et unique client par service.  

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

Alors que partout dans le monde, les restaurants tentent de mettre en place des mesures leur permettant de respecter les règles de distanciation sociales, tout en offrant un service digne de ce nom, un restaurant a trouvé une solution des plus loufoques : créer un restaurant pouvant accueillir un seul client à la fois. Le nom de ce lieu « Bord for en », signifie d’ailleurs « table pour un » en suédois. 

Derrière ce concept pile dans l’air du temps se cache un couple de Suédois qui, covid-19 oblige, a développé cette expérience gastronomique insolite suite à la visite de leur famille proche durant l’épidémie. Si la Suède n’a pas été totalement confinée comme c’est le cas chez nous, tout le monde ou presque semble avoir pris ses précautions là-bas. Ainsi, Rasmus Persson et Linda Karlsson, les propriétaires de ce nouveau restaurant avaient alors décidé d’organiser un repas en plaçant les personnes les plus vulnérables sur une table dans le jardin. Et finalement, l’idée leur est venue d’en faire un restaurant. Situé à environ 350 kilomètres de Stockholm, le restaurant en question se constitue d’une table unique qui est dressée au milieu d’une prairie. Elle est reliée à la cuisine par un système de corde et de poulie avec un panier dans lequel les plats sont servis au client. Ici aucune interaction n’est donc possible avec des serveurs ou d’autres clients, ce qui en fait une véritable expérience d’isolement. 

Côté menu, le client a droit à un menu en trois services : une entrée à base d’oseille, de caviar d’algues et d’une galette de pomme de terre typiquement suédoise, suivie d’un plat principal composé de poudre de salsifis, de croquettes de maïs et d’une purée de carottes au gingembre. Vient ensuite le dessert, une glace au babeurre agrémentée de myrtilles. L’autre surprise, c’est qu’il n’y a pas de prix fixe, le client paie donc le montant de son choix : « Nous acceptons tout le monde, peu importe la situation financière », expliquent les propriétaires des lieux. 

 

 

Le restaurant éphémère sera ouvert jusqu’au 1er aout prochain.  

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :