5 lieux insolites où faire son blocus de manière originale

Les étudiants du Supérieur sont en pleines révisions. Pas toujours évident avec des frères et sœurs en congé qui jouent dans la maison, ou des parents trop envahissants. Où aller pour étudier au calme ? Nous avons déniché plusieurs lieux insolites.

Ingrid Van Langhendonck, Photos Siora Photography / Unsplash |

Une question d’autant plus prenante que de nombreux bars et cafés ont récemment modifié leur politique face aux étudiants ou travailleurs qui se posent trop longtemps dans leur établissements pour profiter du wifi et du brouhaha ambiant pour bosser, mais qui ne consomment pas assez au goût des patrons de ces établissements. Par ailleurs, les Bibliothèques de  l’ULB et de l’UCL, tout comme celles des écoles supérieures, sont chaque année prises d’assaut par les étudiants en quête de calme et d’une ambiance studieuse. L’avantage: un silence marécageux, les ouvrages à disposition, des étudiants avec qui partager quelques questions et impressions et la possibilité d’opérer une cassure avec le privé. Mais ces bibliothèques sont trop souvent bondées, et de nombreux étudiants restent sur le carreau. Alors, où aller sans déranger pour travailler au calme quand la maison n’est pas l’espace idéal pour se concentrer? 

Comment augmenter sa productivité au quotidien ? Découvrez la réponse en images : 

En espace de co-working

Bien entendu, ces espaces sont payants, mais la plupart des centres de coworking dans les grandes villes ont toutes un espace commun, un forum libre d’accès avec des bureaux, des grandes tables, des alcôves isolées du bruit, une bonne connexion wifi et souvent même un espace de restauration.

Ces espaces sont occupés les plus souvent par des travailleurs nomades ou fatigués de télétravailler chez eux, ils sont donc adaptés aux étudiants en quête de concentration.

En discothèque

Cette initiative, déjà observée depuis quelques années, continue d’attirer des jeunes : certaines boîtes de nuit ont décidé d’ouvrir leurs portes aux étudiants le temps du blocus. C’est notamment le cas des Jeux d’Hiver dans le Bois de la Cambre, ou du Barista à Leuven. En effet, du mardi 3 janvier à 8 heures au jeudi 5 janvier à 17 heures, (et du 10 au 12 janvier à Leuven) les étudiants peuvent venir étudier en boite, et faire bien sûr une pause en discothèque 24 heures sur 24.

Au menu : l'électricité et le WiFi gratuits, des pauses inspirantes, des goodies pratiques, et bien entendu une réserve de Red Bull bien glacé, car cette initiative est lancée dans le cadre du Red Bull Study Club. Un conseil ? Il vaut mieux réserver.

Dans un monastère

Pour les plus motivés, sachez que certaines communautés religieuses accueillent des étudiants durant la période du blocus afin de leur offrir un espace spirituel où le calme règne. Ici, la connexion internet est souvent interdite pour favoriser la concentration. Evidemment, les pauses sont nettement moins fun, mais la déconnection est totale. Ainsi, l’Abbaye de Maredsous, parmi d’autres, ouvrent leurs portes et proposent des chambres ainsi que des repas.

Photo Yan Kirkland/ Unsplash

Certaines églises ont également à disposition des espaces d’étude ouverts la journée. L’association Church4you a listé ces lieux religieux de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Chez Ikea

Vous avez bien lu ! Le géant du mobilier a bel et bien eu l’idée un peu folle de mettre ses vastes espaces de restauration à disposition des étudiants. Une expérience qui avait déjà connu un franc succès en 2016 et qui revient en force cette année. Ainsi, durant les mois de décembre et janvier, l’initiative d’IKEA permet aux étudiants qui vivent en famille, d’avoir un endroit plus calme afin d’étudier, et pour ceux qui vivent seuls, de faire baisser leurs factures d’énergie en mettant à leur disposition des espaces d’étude.

Photo: Ikea

Ce sera notamment le cas à Liège, Arlon, Anderlecht, Wilrijk, Gand et Hasselt. Ici aussi, wifi gratuit, mais aussi du café et de l’eau à volonté en plus de repas, végétariens ou non. Là aussi, il vaut mieux réserver : en cliquant ici

Ne manquez plus aucune actualité lifestyle sur sosoir.lesoir.be et abonnez-vous dès maintenant à nos newsletters thématiques en cliquant ici.