Comment survivre aux premières raclettes de l’année ?

Si la grisaille vous a déjà donné envie de ressortir votre appareil à raclette, votre plan alimentaire s’en voit ruiner avant même que l’hiver n’ait pointé le bout de son nez. Alors, comment faire pour que le combo fromage-charcuterie ne devienne pas le pire ennemi de votre régime ?

Par Anissa Hezzaz. Photos : Instagram @amelietauziede |

Alors que l’automne vient à peine d’être entamé, la saison des raclettes est déjà lancée, la faute au mauvais temps ! Et s’il s’agit d’un plat réconfortant et gourmand, c’est aussi l’un des plats les plus caloriques qui soit puisqu’en moyenne, lors d’un repas raclette, chaque personne mange environ 150 à 200 g de fromage, soit environ 700 kcal…et ça, sans compter les pommes de terre et la charcuterie qui vont avec…bref, une soirée raclette, c’est griller près de la moitié de son apport calorique journalier avec un shot de gras… Pour survivre au marathon raclette sans peser plus lourd sur la balance, voici quelques conseils : 

1. Limitez les dégâts

Soyons honnêtes : si on a accepté de manger une raclette, c’est qu’on a également accepté de faire une croix sur son régime le temps d’un repas au moins. Et parce que troquer le fromage à raclette contre une alternative plus saine, ce serait dénaturer le cérémonial de la raclette, on opte en revanche pour des accompagnements plus light, de manière à limiter l’apport en gras. Pour cela, privilégiez les viandes maigres telles que le jambon blanc ou la viande de Grison par exemple. Pour accompagner votre raclette, misez sur des légumes riches en fibres, tels que les brocolis, les haricots verts, le chou-fleur, ou encore une salade verte.  

2. Buvez beaucoup…d’eau !

Le vin blanc va souvent de pair avec une bonne raclette, pourtant, pour drainer notre organisme et l’aider à éliminer tout ce fromage fondu, il est recommandé de limiter l’alcool durant le repas. Alors troquez votre verre de vin pour un verre d’eau et pensez à bien vous hydrater tout au long du repas. De plus, cela vous évitera de vous réveiller au beau milieu de la nuit assoiffé.  Terminez le repas en buvant une tisane ou un thé. Le lendemain de votre orgie raclette, continuez de vous hydrater afin d’aider votre organisme à évacuer les toxines. 

3. Adaptez votre alimentation post-raclette

Inutile de culpabiliser après un repas raclette. Pour éviter les dégâts, ll s’agit simplement de reprendre directement une alimentation variée et équilibrée. Dès le lendemain, commencez donc votre journée par boire un jus de citron tiède, qui aidera votre organisme à booster la production de bile, nécessaire à la digestion. Le jus de radis noir est également connu pour son action digestive, encore faut-il savoir l’avaler.  Ensuite, on privilégie des légumes vapeur, de manière à mettre le foie au repos et on mange des fruits pour réveiller l’organisme. 
 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :