Quand l'artisanat du macramé s'invite dans votre intérieur

En période de confinement, trouver de nouvelles activités n'est pas simple. On tourne vite en rond.  Et si on s'essayait au macramé ? Une pratique intéressante pour s’occuper tout en décorant sa maison d’une touche bohème.

Par Nour Chennoufi. crédits photos: unsplash/elena putina |

Alors que le doute et les crises d'angoisse peuvent survenir avec le regain du coronavirus, la pratique du macramé est idéale. Elle est simple, mais surtout relaxante. Troquez la laine XXL pour les cordes et ficelles afin de fabriquer des objets de décoration de toutes sortes. Des paniers, des nappes, en passant par les porte-pots, il y en a pour tous les gouts ! Vous ne pourrez plus vous passer de ce hobby ! Si vous avez craqué sur l’art de l’armknitting, vous jetterez sûrement votre dévolu sur le macramé pour un passe-temps manuel.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Décoration & Macramé Bohème (@place_boho) le

 

Un peu d'histoire

Le mot "macramé" provient du terme arabe mahrama qui signifie « mouchoir à franges » ou « voile brodé ». La pratique voit le jour au XIIIème siècle, lorsque les tisserands arabes se sont mis à nouer à la main, des excédents de fil en franges décoratives sur des châles ou des serviettes de bain. L’art est ensuite adopté en Espagne suite à la conquête mauresque avant d'être transporté en Italie en région de Ligurie. À partir de là, le macramé se répand dans toute l’Europe et séduit même la Chine. 

Le matériel dont vous avez besoin

Le tissage du macramé requiert l’utilisation de ficelles ou de cordes de taille moyenne. Si votre fil est beaucoup trop fin, votre objet de décoration risque de casser. Pour éviter cela, optez pour du coton câblé ou des cordons d’un diamètre de 3mm minimum si vous souhaitez fabriquer des dessous de table ou des décorations murales. Si vous préférez réaliser des bijoux (parce que oui, tout est possible avec le macramé !), achetez du fil de diamètre 0.5 mm à 1 mm. 

 

 

La technique à suivre

L’artisanat du macramé repose sur une technique de tissage qui consiste à réaliser des nœuds successifs. Selon l’objet que vous voulez créer, choississez le type de nœuds pour lui donner du volume... ou pas. Par exemple, si vous souhaitez fabriquer des draperies, vous opterez plutôt pour une série de nœuds plats. Pour créer des porte-pots ou des coussins, les nœuds en relief sont à privilégiés. Pour débuter dans l'art subtil et bohème du macramé, commencez par suivre ce tutoriel. Résultat ? Un beau tissage mural ! 

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.