Ces restaurants qui vous permettent de ramener votre propre bouteille de vin

Le concept du BYOB n’est pas nouveau, mais pourtant, chez nous, il a dû mal à convaincre les restaurateurs. L’idée ? Apporter son vin lorsque l’on va au restaurant. Petit tour d’horizon des tables qui ont déjà franchi le pas. 

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

Si ces quatre lettres ne vous disent rien, sachez qu’elles se lisent comme ceci : « Bring Your own Bottle », soit des restaurants qui vous donnent la possibilité de ramener vos propres bouteilles de vin. Si Outre-atlantique ce concept séduit toujours plus, chez nous, il a dû mal à s’imposer. Mais heureusement, il existe tout de même quelques adresses où vous pouvez ramener votre bouteille avec l’accord du restaurateur et moyennant un droit de bouchon.

Itachi à Liège

Comme son nom l’indique, ce restaurant propose des plats fusion entre l’Italie et la Chine. C’est la chef Jianing, originaire du nord de la Chine et passionnée de cuisine qui a décidé d’ouvrir ce nouveau style de resto dans la cité ardente. Tandis que vous vous délecterez de l’une des spécialités de la maison comme les raviolis maison, le porcelet ou le chinotto, le risotto façon Itachi, vous pourrez arroser le tout avec l’une des bouteilles venant tout droit de votre cave.

Itachi, Rue du Pont 7, 4000 Liège.

Les filles de l’Atelier Gourmand à Charleroi

Ici, on y mange comme à la maison, sauf qu’on n’est pas à la maison…et la bonne nouvelle c’est que les serveurs ne feront pas une drôle de mou lorsqu’ils vous verront déboucher votre bouteille durant le service. Car ici, tout le monde, ou presque, connait le concept du BYOB : vous ramenez votre bouteille et vous payez en échange le droit de bouchon de 15 €. Côté cuisine, on y goûte une cuisine simple, mais de qualité avec un attrait particulier pour la cuisine belge, allant du vol-au-vent à l'entrecôte de bœuf en passant par le filet américain maison.

Les filles de l'Atelier Gourmand, Rue Brigade Piron 339, 6061 Charleroi.

Le Jules d’Emilie à Watermael-Boitsfort

Nichée près du Bois de la Cambre, du côté de Watermael-Boistfort, cette adresse de type « bistronomie de quartier » n’a de cesse de convaincre les habitants du coin. Ceux-ci s’y pressent non seulement pour la cuisine raffinée qui met en avant la cuisine française, mais aussi à l’heure de l’apéro, pour déboucher une bonne bouteille de vin dans un cadre chaleureux. Ici, peu importe que vous choisissiez d’amener un grand cru ou un simple pinard, le prix sera le même pour tout le monde : 15 euros par bouteille ouverte. De quoi se faire plaisir sans pour autant casser la tirelire.

Le Jules d'Emilie, Avenue du Bois de la Cambre 25, 1170 Watermael-Boitsfort.

Pépite, cave à manger à Namur

Cette petite adresse porte bien son nom : Pépite, une table qui nous régale, et pour cause, il s’agit tout simplement de l’ancien étoilé Cuisinémoi, une référence à Namur. Le lieu est donc devenu une cave à manger décontractée entre bar à tapas et cave à vins. Ici, on mise tout sur la convivialité : il n’y a pas de menu, mais des plats à partager que l’on choisit sur un tableau. Quant au vin, c’est Catherine Mathieu, la maîtresse des lieux qui est à la manœuvre. Elle connaît bien ses vins et propose à sa clientèle des bouteilles à tous les prix, allant des plus accessibles aux plus inabordables puisque dans sa cave se cachent encore quelques pépites datant de l’époque étoilée. Et si la carte des vins est bien fournie, il est toujours possible d’y amener son propre vin histoire de se faire plaisir sans se ruiner. Le concept du BYOB n’étant pas encore bien rodé ici, on ne vous demandera qu’une seule chose : de pouvoir goûter à votre précieux, histoire d’enrichir la culture œnologique des serveurs. 

Pépite, cave à manger, 44 rue Notre-Dame 5000 Namur.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.

Lire aussi :