Découvrir la Toscane en scooter

Le scooter est vraiment un symbole typique de l’Italie. Pour découvrir certaines régions, un trip sur deux roues est tout à fait indiqué. C’est le cas de la Toscane pour se balader entre patrimoine historique, vignes et gastronomie locale.

Photos : AdobeStock. |

Maniable, facile à conduire, le scooter est le moyen de transport idéal pour éviter les bouchons mais aussi pour faire du tourisme. Et un véritable tourisme s’est développé en Italie autour des mobylettes avec des circuits spécialement organisés pour permettre de découvrir seul, à deux ou en groupe, les plus belles régions d’Italie qui se prêtent à ce type de déplacements. La Sicile et la côte Amalfitaine (Naples, Capri…) se prêtent particulièrement à un tourisme qui longera le littoral en empruntant des routes aux panoramas époustouflants. Mais la Toscane fait aussi assurément partie des Régions idéales pour ce type de mini-trip. Entre le patrimoine historique de cités comme Florence, Sienne, Pise ou San Gimignano, les vignobles du chianti et la gastronomie traditionnelle et un peu rustique de cette Italie verdoyante, il y a de quoi découvrir la Toscane autrement en prenant le temps. Comptez quand même trois ou quatre jours voire une semaine pour bien en profiter.

La route du chianti

 

En quittant Florence vers Sienne, songez à emporter quelques pistolets d’I Fratellini pour piqueniquer sur la route et commencez votre circuit en scooter sur les routes du chianti. C’est sans doute l’un des plus beaux itinéraires viticoles pour les amateurs. De petites routes sillonnent les collines où vignes et cyprès se mélangent à perte de vue. L’occasion de faire quelques belles dégustations bibitives accompagnées de quelques bruschettas typiques de la région comme celles au foie de volaille ou, pourquoi pas, des pappardelle au ragoût de sanglier.

Après Sienne, direction San Gimignano pour découvrir les ruelles de cette magnifique cité médiévale remarquablement conservée et déguster à l’ombre d’une de ses tours une glace de chez Dondoli. Filez ensuite en direction de Pise pour admirer sa fameuse tour penchée et vous livrer à une séance de selfie ou votre scooter de location trônera évidemment en bonne place.

De retour vers Florence, songez à faire un crochet par Lucca, la ville de naissance de Puccini qui a conservé ses murailles et ses vestiges de la Renaissance de manière époustouflante. Pour boucler la boucle, un retour à Florence s’impose. Et pourquoi ne pas terminer le séjour en se faisant plaisir avec la dégustation d’une bistecca à la florentine chez Frescobaldi. Impossible de sillonner la Toscane sans avoir au moins une fois goûté à cette viande typique de la région avec son os en forme de T.
Bonne route !

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore. 

Lire aussi :