Be Burger vous invite à planter des arbres à chaque burger mangé

La chaîne de burgers premium fait un geste pour la planète en lançant un défi écologique à sa clientèle.

Par Anissa Hezzaz. Photos : D.R. |

Exit les Big Mac et autres burgers bien connus des grandes chaînes de fast-food, quitte à manger un burger, autant qu’il soit consistant et de qualité.  Pour répondre à une clientèle toujours plus exigeante, en 2015, Sébastien de Messemaeker ouvre le premier Be Burger à Zaventem, une brasserie chic d’un nouveau genre qui entendait sublimer le burger dans ses moindres détails afin de convaincre les plus fins gourmets qui s’étaient promis de ne jamais mettre les pieds dans une chaîne de restauration. Pari relevé haut la main pour Be Burger, puisque quatre ans plus tard, au vu de son succès, Be Burger dispose désormais de cinq enseignes à Bruxelles et une à Waterloo. 

La raison ?  Des produits de qualité, des goûts et des saveurs raffinés, mais aussi et surtout, une offre proposée à la clientèle toujours renouvelée. C’est donc dans cette optique-là, mais aussi pour répondre à un problème environnemental plus que jamais au centre de l’attention, que Be Burger vient de lancer un défi écologique de grande envergure. Le restaurant de burger chamboule en effet ses habitudes en mettant tout en œuvre pour diminuer ses émissions de CO2. Pour se faire, Be Burger a fait appel à CO2 Strategy, une société qui calcule l’empreinte carbone de l’entreprise et qui aide à adopter de nouveaux réflexes plus écoresponsables. Dans cette démarche, Be Burger a donc décidé de décliner son menu à 100 % en version végétarienne. 

Un plaisir gustatif

Be Burger ne mise donc plus uniquement sur sa clientèle carnivore puisque la chaîne propose désormais autant de burgers végétariens que d’options avec viande.  Résultat, le Phuket, le Milano ou encore le Bristol, pour ne citer que quelques-uns de leurs plats signatures, sont disponibles avec ou sans viande. Une nouveauté qui entend surfer sur la vague écologique évidemment et qui devrait ravir les végétariens.

Pour avoir goûté aux burgers végétariens, ils n’ont franchement rien à envier à leurs cousins carnivores, puisqu’ils sont faits avec exactement les mêmes ingrédients à l’exception de la viande, qui elle est remplacée par du Quorn (un substitut à la viande au goût neutre, dont la texture s’apparente fortement à celle du poulet).

Mais Be Burger ne comptait pas s’arrêter là dans sa démarche écologique. L’enseigne s’est également engagée à planter 80.000 arbres à Madagascar avec l’ASBL Graine de vie, une association bénévole qui se bat pour repeupler les forêts malgaches. Be Burger invite également sa clientèle à s’allier à cette cause en leur offrant la possibilité d’acheter un ou plusieurs arbres à planter en ajoutant autant d’arbres que vous le souhaitez à votre addition ( comptez 0,25 cent par arbre). De quoi faire rimer bonne cause avec "bonne bouffe".

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernieres tendances en matiere de mode, beaute, food et bien plus encore.

Lire aussi :